Vincrisin Sol Pr Inj 1mg/1ml

Médicament
Sur demande

Ceci est un médicament, pas d'utilisation au long cours sans avis médical, tenir hors de portée des enfants, lire attentivement la notice. Consultez votre médecin ou votre pharmacien. En cas d'effets secondaires, contactez votre médecin.

Les médicaments ne sont pas des produits comme les autres. Ils ne peuvent jamais être repris ni échangés. La loi interdit formellement aux pharmaciens de reprendre des médicaments non utilisés. Pour votre sécurité, tous les médicaments que vous rapportez à la pharmacie sont intégrés dans le circuit de collecte des médicaments périmés.

Utilisation

Le calcul de la dose et l'administration de vincristine exigent une attention particulière, car l'administration d'une dose trop élevée peut avoir des conséquences très graves et même fatales.

Chez l'adulte, le dosage habituel est de 1,4 mg/m2 par semaine (maximum 2 mg). Chez l'enfant, une dose plus forte est tolérée : 1,5 à 2,0 mg/ml par semaine.

En monothérapie, les injections seront effectuées de façon hebdomadaire. En combinaison avec d'autres médicaments de chimiothérapie, les injections seront effectuées selon le protocole de traitement. La plupart du temps, les cures seront mensuelles.

Vincrisin® ne peut être administré que sous la surveillance étroite de médecins expérimentés dans le traitement par des médicaments cytotoxiques.

Vincrisin® ne doit s'administrer que par voie intraveineuse. L'administration intrathécale provoque une neurotoxicité fatale. L'administration de VINCRISIN peut se faire par voie intraveineuse, sous la forme d'une perfusion ou d'une injection bolus (durée minimale d'1 minute, via la perfusion en place).

Afin de prévenir l'irritation des vaisseaux, il faut bien purger la veine après l'administration de vincristine. Une extravasation doit être évitée et cause une forte douleur et des lésions tissulaires locales graves. Dans ce cas, il faut immédiatement arrêter l'administration et éventuellement injecter la quantitérestante dans une autre veine. L'administration locale d'hyaluronidase, à hauteur de la zone atteinte, ainsi qu'un traitement thermique modéré favoriseront la diffusion du médicament et réduiront ainsi la douleur et le risque de cellulite. En cas d'extravasation de vinca-alcaloïdes, l'utilisation d'hydrocortisone est déconseillée. Même si l'on l'utilise dans le traitement de l'extravasation de vincristine, on a démontré chez la souris que l'hydrocortisone augmente la toxicité des vinca-alcaloïdes, au niveau cutané.

Adaptation de la dose:

Au premier jour de traitement, si la fonction hépatique est anormale : la dose de vincristine sera de 100 % en cas de concentration de bilirubine inférieure à 25 µmol/l, de 50 % en cas de concentration de bilirubine comprise entre 25 et 50 µmol/l, et de 25 % en cas de concentration de bilirubine supérieure à 50 µmol/l. Encas de neurotoxicité sévère, en particulier en présence de signes de parésie, on ne peut pas administrer de vincristine. Si les plaintes diminuent après l'arrêt de l'administration, on pourra reprendre le traitement à une dose de 50 %.

Composition

Un flacon de 1 ml contient 1 mg de sulfate de vincristine.

Liste des excipients:

  • Mannitol
  • Acide sulfurique/hydroxyde de sodium
  • Eau injectable.
Indication
  • en monothérapie: leucémie aigüe.
  • en combinaison avec d'autres médicaments: maladie de Hodgkin, lymphome non hodgkinien,

rhabdomyosarcome, neuroblastome, tumeur de Wilms, sarcome d'Ewing, ainsi que carcinome mammaire métastasé et sarcome des tissus mous.

Détails
CNK1446764
Largeur37 mm
Longueur37 mm
Profondeur83 mm
Quantité de colis1